5 conseils pour
choisir son graphiste freelance

Blog.
5 conseils pour choisir son graphiste freelance

20Mar, 2019

Madeline - Comments (0) - Freelance

Cet article s’adresse aux gens qui souhaitent trouver un graphiste freelance pour leur charte graphique, leur logo, leur communication, mais aussi aux artistes ayant besoin de faire appel à un graphiste pour un artwork, du merch… On choisit son graphiste comme on choisit son café. Avec un peu de sérieux. (please)

Comment choisir son graphiste freelance ?

1 – LE STYLE

Choisir un graphiste, c’est un peu comme choisir un artiste tatoueur. Pour la plus grande majorité, on fait d’abord quelques recherches. On compare. On sauvegarde les profils artistiques qui nous intéressent le plus. Il y a plusieurs choses à prendre en compte : nous n’avons pas tous le même style et n’avons pas tous la même vision. Certains seront très corporate, d’autres vont travailler uniquement avec ce qu’ils trouvent sur le net (ressources gratuites ou payantes, oui, on ne va pas se mentir, c’est un truc.) Et d’autres encore, auront une patte artistique et créative très marquée.

2 – LA SPÉCIALITÉ

La suite logique du style. À chacun son style, et donc à chacun sa spécialité. Certains vont être doués pour la photo manipulation, d’autres pour le travail et l’harmonie de la couleur, d’autres, seront vraiment très créatif pour la réalisation de votre logo. Bref, chacun sa spécialité. En tant que client, il est important de faire cette distinction afin de choisir le prestataire qui collera au mieux à votre besoin.

IL EST IMPORTANT DE RESPECTER LE TRAVAIL ET LE STYLE DE VOTRE GRAPHISTE.

3 – LES RÉFÉRENCES

Checker les références des potentiels candidats peut vous donner directement une idée du style du graphiste ainsi que de son niveau de compétence. Vous allez aussi pouvoir tout de suite savoir si les gens ont eu une bonne expérience, ou pas, avec ce prestataire. Aujourd’hui, les avis sont partout. Qu’il s’agisse d’un contact que l’on vous a donné, ou d’une recherche lambda sur le net, les commentaires sur Facebook ou sur Google peuvent tout de suite vous donner une indication. De plus, en parlant de références, certains graphistes freelance sont… Des références dans leur domaine respectif. (jeu de mots de l’année.)

4 – LE FEELING

Étant donné que vous allez être amené à travailler en étroite collaboration avec ce prestataire sur VOTRE projet, un bon feeling mutuel est essentiel. Une bonne ambiance de travail est primordiale pour avoir un résultat qui répond au mieux à vos attentes. De plus, l’expérience n’en sera que plus agréable pour vous, car vous serez à l’aise et rassuré à l’idée de dépenser votre temps et votre argent avec ce graphiste. Dans un premier temps, n’hésitez pas à engager la conversation pour avoir des renseignements. Interrogez-le sur son process de travail… Les graphistes ne mordent pas et, grâce aux réseaux sociaux, ils sont de plus en plus faciles à aborder.

5 – LE TARIF

Le point tabou. Le tarif va pencher dans la balance pour faire votre choix, CEPENDANT : cet aspect-là ne doit pas être décisif. C’est comme pour tout, généralement, la qualité à un prix. Il ne faut pas hésiter à investir un peu dans sa com pour avoir tout de suite quelque chose de correct. C’est l’image de votre business qui est en jeu. Si vous n’avez pas de budget, je vous propose d’attendre encore un peu. Faites faire des devis, cela vous donnera une bonne idée du budget à dégager. Dans un prochain article, je vous parlerai de comment travailler avec ce prestataire dans le but d’optimiser au mieux la collaboration.

À NE PAS FAIRE : un prestataire vous plaît, mais son tarif est un peu trop élevé pour vous. N’allez pas voir un autre prestataire en lui demandant le style du premier pour payer moins cher. Ce sera moins bien, et vous serez probablement déçu de ne pas avoir eu exactement ce que vous vouliez.

Un projet ? Une demande particulière ? Une idée que vous n’arrivez pas à structurer ?

Si tu veux partager cet article sur Pinterest !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *