Année 2019 en
freelance, le bilan

Blog.
Année 2019 en freelance, le bilan

30Déc, 2019

Madeline - Comments (0) - Freelance

Long time no see.

Le blog et le site ont fait une pause pendant quelques semaines. Premièrement, car je voulais repartir sur de bonnes bases, mais également, car j’ai eu un énorme souci avec le site. Et je n’allais pas vous envoyer sur un site en chantier pour lire mes articles. Cela m’a laissé un peu de temps pour faire le point sur ma stratégie, les choses que j’avais envie de dire ou faire. Je ne veux pas voir mon blog comme une contrainte, mais plus comme un lieu de partage. Un lieu ou mes clients peuvent apprendre à me connaître, moi et mon travail, mais également un lieu où je peux partager mon expérience et mes conseils aux jeunes graphistes en devenir.

J’ai également décidé de fusionner mes deux comptes instagram. Car madows.graphisme et madowz ne sont en fait qu’une seule et même personne. Je vais partager avec vous mon quotidien de graphiste freelance, mon travail, des trucs et astuces et encore bien d’autres choses… Passons à ce bilan annuel.

LA FORMATION

Je dois dire que cette année a été formatrice à bien des égards, que ce soit sur le plan personnel comme le plan professionnel. Premièrement, j’ai appris à investir l’argent que je gagne. Que ce soit dans du matériel ou dans des formations, j’ai appris à investir pour moi-même et en moi-même. En début d’année, j’ai décidé de m’offrir la formation Pinterest Secret Sauce conçue par Julia Coudert. Cette formation m’a aidée à comprendre que Pinterest était vraiment sous-estimé et qu’il pouvait vraiment m’aider à faire décoller mon business. Tout ceci est expliqué en détail dans la formation de Julia et je ne saurai que trop vous conseiller de vous pencher dessus si vous avez vous-même un business. Aujourd’hui j’ai transformé mon profil Pinterest en lieu où mes clients comme mes confrères/sœurs peuvent trouver de l’inspiration pour leur projet.

LA RENCONTRE

Cette année, je suis tombé sur le profil de Julia, au détour d’un podcast de Kinoko. J’ai d’abord écouté ce qu’elle avait à dire et je me suis dit : whoua punaise, j’aimerai avoir une business-copine comme cette nana, elle a de l’ambition, elle est bienveillante et surtout : elle sait de quoi elle parle. Et en plus elle a l’air marrante. J’ai attendu quelques mois avant de m’offrir sa formation sur Pinterest, dont je te parle plus haut. Par la suite, j’ai commencé à échanger sur Instagram avec Julia jusqu’au jour où elle à proposé de petites heures « d’entretien » avec elle par téléphone pour parler de tout et de rien. J’ai tout de suite sauté sur mon agenda et j’ai réservé un créneau pour avoir la chance d’échanger de vive voix avec elle. Et quelle bonne idée, car nous sommes là, un an plus tard et j’ai eu la chance de rencontrer Julia IRL à Bordeaux, de travailler avec elle sur ses projets et de voir cette merveilleuse personne devenir : une amie. Je suis toujours cliente de son blog, je dévore chacun de ses articles toutes les semaines comme s’ils étaient mon booster personnel.

L’ÉCHEC ET LA DÉCEPTION

L’année 2019 n’a pas été pavée que de réussites. J’ai eu mon lot d’échec et de déception. J’ai eu des moments où il a été très dur pour moi de garder confiance et de continuer à faire mon chemin. Cette année, j’ai perdu l’un de mes plus gros clients, si ce n’était le plus gros. Au-delà de la perte financière que cela a engendré, j’ai également perdu un ami et la personne qui me conseillait depuis le début de mon aventure de Freelance. Avec du recul et beaucoup de réflexion, je me suis rendu compte que ce n’était pas un échec, mais plus une leçon de vie. J’ai évolué en temps que freelance, j’ai évolué en temps que graphiste et j’ai surtout évolué en temps qu’individu.

Je sais aujourd’hui ce que je veux, mais surtout ce que je ne veux pas. Les relations toxiques au travail, je n’en veux pas. Je ne suis pas devenu freelance pour cela. Je suis ici pour aider les gens à décupler le potentiel de leur image, pas pour recevoir des ordres et me faire malmener par une personne mal organisée qui passe sa frustration sur moi. En réalité, j’ai perdu deux gros clients cette année. Le premier n’est pas un choix, je dirai que c’est la vie qui a séparé nos chemins alors que nous avions un beau projet à monter.

Ma philosophie : si cela ne s’est pas fait, alors c’est que quelque chose de plus grand m’attend ailleurs. Et je peux vous dire que je suis prête. Le deuxième client, je ne l’ai pas vraiment perdu, j’ai décidé de partir. J’ai fait jusqu’au bout, et j’ai pris la décision de laisser tomber cette collaboration qui devenait contraignante, étouffante et toxique pour moi. Au final, peut-être que je n’ai rien perdu et que j’ai gagné en expérience et en tranquillité d’esprit.

L’ORGANISATION

En 2019, j’ai appris à m’organiser et bien qu’il y ait encore du chemin à parcourir pour que ma productivité soit parfaite grâce à mon organisation, je trouve que l’amélioration est tout de même fulgurante. J’ai appris à mettre en place des process (le mot préféré de Julia) pour booster mes actions. Que ce soit lors de la rédaction d’un article de blog, comme ici, en one shot, ou dans la programmation de mes posts (oh oui, j’ai tout effacé sur Instagram, vous le saviez ?) j’ai appris à utiliser des outils me permettant d’améliorer mon organisation et donc à booster ma productivité.

J’apprécie maintenant de prendre du temps pour moi. L’avantage quand on est freelance, c’est que parfois on peut se permettre de dire : pas maintenant ou pas aujourd’hui. Il y a des jours où je suis vraiment fatiguée et des jours où je vais me lever à 6 h 30, faire mon Yoga, boire mon café et être douchée avant 8 h, prête à affronter la journée. Et des jours où je ne vais pas entendre le réveil et traîner en pyjama toute la journée. Mais voilà, j’ai appris à accepter cela et à chérir le luxe de pouvoir travailler au fil de ces moments ups and down. Du moment que le travail est fait dans le temps imparti, je ne vois pas de mal à prendre une après-midi off de temps en temps pour souffler.

J’ai également appris à ne plus travailler après maximum 19 h 30. Terminé le travail jusqu’à pas d’heure. J’ai eu envie d’instaurer le même climat qu’au sein d’une famille « normale ». Avoir du temps avec mon partenaire pour cuisiner un bon repas et chiller avant d’aller faire un bon gros dodo 4 étoiles. Bref, j’ai appris à m’écouter et à m’organiser pour que tout s’assemble dans la plus parfaite harmonie. J’ai créé ma bulle de bonheur personnelle et professionnelle et je compte bien améliorer encore un peu cette bulle en 2020. La bonne nouvelle, c’est que je pars confiante pour affronter cette nouvelle année. Au final, 2019 aura été une année positive à tout point de vue. Beaucoup de choses ont changé pour le meilleur et je n’ai absolument aucun regret.

Il est temps de dire bye bye à 2019 et HELLO 2020 !

Si tu veux partager cet article sur Pinterest !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *