Itw #3 – Danielle Arrington

Blog.
Itw #3 – Danielle Arrington

24Juil, 2019

Madeline - Comments (0) - Illustration, Interview

J’ai rencontré Danielle par l’intermédiaire de Twitter grâce au hashtag #VisibleWomen. J’ai tout de suite adoré le travail de cette jeune illustratrice américaine. Rencontre avec Mlle Arrington.

1 – Peux-tu te présenter rapidement ? Qui es-tu, d’où viens-tu est que fais-tu ?

Bonjour, je suis Danielle Arrington, je viens de Virginie et je suis graphiste et illustratrice. Je passe le plus clair de mon temps à dessiner, lire, découvrir de nouvelles musiques et jouer à des jeux d’aventure. Toutes ces choses m’aident à bâtir mon style graphique.

2 – Depuis quand es-tu une illustratrice/graphiste ?

Je dessine çà et là depuis toujours et j’ai commencé à étudier le design graphique en 2009. Depuis, je créer des visuels pour de petites entreprises ainsi que pour une petite université en Virginie. J’ai d’ailleurs repris l’illustration à cette période. 3 Tu m’as dit que tu venais juste de commencer en temps que free-lance, comment çà se passe ? C’est un peu difficile. Il y a beaucoup à apprendre sur le côté commercial des choses, mais le fait de pouvoir travailler sur des projets créatifs et de travailler plus étroitement avec les clients en vaut la peine. J’aime les projets que me proposent mes clients et je suis heureuse de les aider à concrétiser leurs idées !

4 – Avant de te lancer en free-lance, avais-tu des craintes ?

Oh oui ! J’ai pensé à sauter le pas pendant un moment et à chaque fois, je remettais ça à plus tard. J’ai surtout eu peur de me planter. Quand tu dis à quelqu’un « je pense que je vais quitter mon travail » tu n’obtiens généralement pas une réponse positive, car avoir un job = sécurité. On me posait tellement de questions sur la manière dont j’allais réussir, si je pouvais vivre de mon art, etc. Cela m’a fait commencer à avoir mes doutes.J’avais fait beaucoup de recherches et quelques travaux étaient en préparation, mais j’attendais toujours « le bon moment ». Aucun moment n’est parfait, j’ai simplement décidé de sauter le pas. Mais c’est la décision la plus enrichissante que j’ai pu prendre pour moi-même. J’ai la chance d’avoir autour de moi du monde qui me soutient et croit autant que moi en mes rêves.

5 – Comment décrirais-tu ton style et comment l’as-tu développé ?

C’est toujours une question difficile pour moi parce que j’ai l’impression que mon style évolue constamment et que je prends des influences du monde qui m’entoure. Je suppose que mon style est un mélange inconscient de tout ce que je consomme visuellement. Je m’inspire beaucoup du style dans l’animation traditionnelle, les romans graphiques, les livres pour enfants et les jeux vidéo.

6 – Est-ce que tu fais autre chose en dehors des illustrations ?

Actuellement mes projets perso tournent autour des illustrations, mais maîtriser le graphisme m’aide énormément lorsqu’il s’agit de faire ma propre promo. J’utilise également mes compétences en graphisme pour assister mes clients dans des domaines tels que la stratégie de marque, le matériel promotionnel et d’autres supports dont ils pourraient avoir besoin pour gérer leur entreprise. Certains clients ont des besoins en matière de conception et d’illustration, il est donc également pratique pour eux de pouvoir travailler avec une seule personne sur une variété de projets. C’est particulièrement amusant de pouvoir utiliser les deux ensemble.

7 – Quelle est ta technique favorite ?

Actuellement, je travaille presque exclusivement en digitale. J’avais l’habitude d’esquisser des dessins sur papier, puis de les importer dans Photoshop pour les dessiner, mais maintenant, je fais surtout des croquis numériques. Lorsque je travaille sur une pièce personnelle, ce que je préfère, c’est simplement commencer à dessiner. Je ne sais pas toujours où je vais aboutir, mais c’est un excellent moyen de susciter de nouvelles idées et de nouvelles compositions. Une fois que je trouve quelque chose à affiner, j’éclaircis l’esquisse avec des lignes plus nettes, puis gribouille rapidement avec quelques combinaisons de couleurs et je continue d’affiner jusqu’à ce que tout soit parfait. J’adore la flexibilité offerte par le dessin numérique.

8 – Où trouves-tu l’inspiration ?

Elle me vient surtout des livres que je lisais quand j’étais enfant. J’ai toujours aimé les mythes, les contes et la magie. J’aime particulièrement les contes de fées où le héros est une femme. Je suis inspiré par les histoires de toutes les femmes et j’aime les mettre à l’honneur dans mon travail.

9 – Quelles sont tes trois réalisations préférées ?

Actuellement, mes œuvres préférées font partie de celles réalisées au cours de l’année dernière.


La première serait « Nyx », qui à été réalisé dans le cadre de ma participation au zine « Goddesses of the World ». Ce zine était une célébration des déesses de différentes cultures. Nyx est la déesse grecque de la nuit, créée au début des temps. J’ai été inspiré pour la dessiner parce que la mythologie grecque affirme que même Zeus la craignait, car elle était plus âgée et plus forte que lui. Compte tenu de sa réputation, il était assez surprenant d’apprendre qu’il craignait une femme. Ce projet amusant m’a permis de raviver mon amour de l’illustration et de me reconnecter avec ma passion pour la mythologie.


J’aime particulièrement « Koi », qui a été réalisé dans le cadre de mon dernier défi #Mermay sur Instagram. C’était une pièce tellement amusante à dessiner et j’étais très contente de la façon dont j’ai permis aux couleurs d’interagir et de ressortir.


Une autre de mes œuvres préférées est une œuvre que j’ai terminée à temps pour la fête des mères. C’est une illustration personnelle un peu séquentielle. Elle image une pratique courante dans mon enfance, celle de ma mère et moi, en train de danser et chanter en faisant le ménage. Il y avait toujours de la place pour s’amuser en grandissant et je voulais montrer à ma mère l’importance de ces petits moments pour moi. Au fond, c’est l’illustration amusante d’un instant mère-fille.

10 – Qui sont tes artistes favoris ?

C’est une question tellement difficile pour moi ! Il y a tellement d’artistes dont j’apprécie le travail. Vashti Harrison est une illustratrice extraordinaire qui célèbre les femmes noires dans son travail. J’aime la narration dans ses illustrations. Anoosha Syed est un autre de mes favoris. Son travail est brillant et plein d’énergie et son style est unique. J’ai aussi longtemps admiré le travail d’Alphonse Mucha. Ses affiches stylisées sont si joliment réalisées et ornées.

11 – Une journée type dans ta vie ?

J’aime commencer tôt, ce qui est difficile, car je ne suis pas du matin. En général, je me lève à 6 h 30 et discute avec mon fiancé avant qu’il ne se rende au travail. À partir de là, je me prépare une tasse de thé et me dirige vers mon home studio.


À partir de là, ma journée peut prendre n’importe quelle tournure. Cela dépend vraiment de mes projets. Je trouve que je suis plus productive le matin et que je me sens généralement calme en fin d’après-midi. J’essaie de passer la matinée à répondre aux mails des clients, à dessiner ou à rechercher de nouveaux projets. Cela implique généralement la collecte de quelques références visuelles et la création de vignettes de différentes compositions. Parfois, je suis tellement dans un dessin que j’oublie de déjeuner, du coup je garde de petits snacks pas loin…
Ma journée se termine normalement avec la préparation du dîner, mais parfois, je continue de dessiner pendant la soirée.Quand certains jours je ne me sens pas de travailler sur un projet, j’utilise ce temps pour m’éloigner d’un job et lire ou jouer à un jeu afin de pouvoir y revenir plus tard et plus en forme !

12 – Une préférence entre les réalisations dans le cadre des commandes et les réalisations perso ?

Cela dépend vraiment du projet ! Les commandes me donnent souvent l’opportunité de créer quelque chose que je n’aurais probablement pas fait moi-même et je considère ces projets comme une collaboration d’idées et de concepts dont je peux m’inspirer pour de futurs projets. Il y a toujours quelque chose à apprendre du point de vue de quelqu’un d’autre.Les projets personnels offrent un espace d’expérimentation et de croissance sans conséquence. Cela peut aller d’une œuvre que je veux parfaite ou d’une série de croquis qui jouent avec de nouvelles techniques. Les commandes et les projets personnels fonctionnent ensemble pour faire de moi une meilleure artiste.

13 – J’ai vu BEAUCOUP de sirènes et de sorcières sur ta page Instagram… D’où vient cet amour pour ces dernières ?

Haha ! Toutes les sirènes et les sorcières proviennent de deux endroits. Quand je travaillais à plein temps dans mon emploi précédent, je luttais constamment pour dessiner pendant mon temps libre. D’autres artistes m’ont inspiré pour relever des défis de dessin sur Instagram. J’ai choisi #Mermay et #Inktober pour revenir au dessin tous les jours. Les sirènes, les sorcières et tout ce qui est fantastique font partie d’une enfance que je chérirai pour toujours. Ma mère m’a lu des histoires d’un vieux livre de contes de fées et j’étais fascinée par ces femmes magiques et puissantes. Je n’ai jamais été découragé de croire en la magie ou à l’inconnu et c’est ce qui influence mon travail.

14 – Tes réalisations ont-elles un message ?

En ce qui concerne mon travail personnel, je veux célébrer les femmes, mais surtout les femmes noires. Quand j’étais enfant, j’avais une poignée de filles qui me ressemblaient dans les dessins animés et les livres que je lisais pour regarder et raconter. Haha. Je n’avais jamais vu de sirène à la peau brune avant d’être presque adulte. Je veux juste que ce soit plus facile pour une fille à la peau brune de se voir représenter dans une illustration et de vraiment savoir qu’elle est vue. La représentation est importante pour tout le monde.

15 – Tu te vois où dans 5 ans ?

Je me suis mis à raconter des histoires récemment et j’ai quelques idées d’histoires que je voudrais raconter. J’aimerais publier un livre ou une bande dessinée dans les prochaines années so… keep an eye out !

Vous êtes un/une artiste et vous souhaitez figurer sur ce blog ? N’hésitez pas à me contacter pour en parler, je suis toujours à la recherche de nouveaux talents à mettre en avant !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *