La concurrence dans
le monde du graphisme freelance

Blog.
La concurrence dans le monde du graphisme freelance

27Fév, 2020

Concurrence, généralement on n’aime pas trop ce mot chez les freelance. Il est synonyme de contrats qui passent sous le nez et de petites rivalités/jalousie. Alors qu’en est-il de la concurrence dans le monde du graphisme freelance ?

Quand j’ai commencé dans la sphère graphique, je faisais super attention à la concurrence et je voyais absolument tous mes pairs comme des vilains méchants qui pouvaient me voler du travail. Mais ça, c’était avant de prendre quelques points de QI et de comprendre que non, les autres graphistes ne sont pas mes concurrents. Au contraire, j’apprécie énormément le travail de mes collègues (bon je fais le tri quand même.).

Le choix du client

Que ce soit de par le style ou de par la méthode de travail, chaque graphiste est différent. Chaque artiste possède sa propre vision artistique et si tu donnes le même projet à 5 graphistes différents, il est certain que tu auras 5 résultats complètement dissemblables. Comme je te l’ai déjà expliqué dans l’un de mes précédents articles sur comment choisir son graphiste freelance, un graphiste se choisit en fonction de ce que le client recherche que ce soit au niveau du style ou au niveau des compétences.

La concurrence est donc là, elle dépend de ce que le client va rechercher. Qu’il s’agisse d’une préférence liée au style graphique, à l’expérience, au budget ou même à la situation géographique, la seule concurrence qui existe dépend du choix du client.

L’expérience du prestataire

Notre expérience n’est pas la même, certains sont issus de plusieurs années en agence, d’autres sont passés par différents corps de métier avant de se former au graphisme. Et il y a les gens comme moi qui n’ont connu que ça dans leur vie professionnelle. Nous avons donc ici trois profils différents qui vont appréhender les choses de manière très différente et apporter chacun une valeur ajoutée au projet.

De même, nous n’avons pas tous reçu la même formation graphique : si certains sont passés par les arts appliqués, ils n’ont pas forcément touché au graphisme tout de suite et ont dû apprendre sur le tas, par contre, d’autres auront eu la chance de faire une grande école de graphisme et là encore, leur enseignement leur aura inculqué des techniques et des process différents. Est-ce que cela veut dire que les uns sont moins bons que les autres ? Non. Cela veut encore une fois simplement dire que la méthode de travail sera différente. Une fois que la technique est là, car le graphisme est avant tout un métier relativement technique avec ses propres règles, toute personne ayant un peu de sens esthétique et de l’imagination/créativité peut sortir quelque chose de wow.

Nous n’avons pas tous le même client idéal.

Certains collègues ont choisi de se spécialiser par exemple dans le monde de la musique, réalisant avec un professionnalisme sans pareil des artworks pour divers groupes de rock metal, et d’autres vont trouver leur niche dans la réalisation de visuels plus corporate. Certaines graphistes vont exclusivement travailler avec des cheffes d’entreprises. Je trouve d’ailleurs cela merveilleux de trouver une niche et de progresser au sein de ce milieu.

Nos clients se nichent également dans un certain domaine, comme par exemple, la grande tendance du moment : le coaching business. De ces tendances générées par la présence de certains acteurs sur l’internet vont naître d’autres tendances graphiques qui vont implicitement devenir des sortes de codes visuels.

Le tarif

Nous n’avons pas tous le même tarif, nous n’allons pas attirer la même clientèle. Certains clients sont très au fait de la tarification dans le milieu du graphisme freelance et vont établir un lien entre le tarif et la qualité du travail de la personne qu’ils vont choisir. Il y a une vérité établie : trop peu cher, cela ne fait pas sérieux et un peu racoleur. Trop cher : sauf si vous avez la réputation d’être extrêmement créatif, efficace et doué dans votre domaine ou si vous justifiez d’une expérience conséquente, il y à peu de chance que votre devis passe.

Il y a donc des graphistes pour tout type de projet : du graphiste pas cher, au graphiste super côté qui va facturer un max pour son savoir-faire, en passant par le graphiste qui va tarifer ses prestations de manière plus accessible sans se brader. Ton tarif doit être à la hauteur de ta prestation et de ton travail. Dans un prochain article, je vais te parler de l’importance de ton tarif et de la justesse avec laquelle tu dois établir celui-ci.

Freelance n’est pas égal à Concurrence

Au final, même si Freelance rime avec concurrence, j’ai envie de te dire qu’il y a de la place pour toi. Il y a de la demande et à partir du moment où tu proposes un travail de qualité, tu vas attirer les clients que tu mérites.


Vous avez un projet et vous êtes prêts à le faire passer au niveau supérieur grâce au merveilleux pouvoir de l’image ? N’hésitez pas à venir m’en parler par ici :

Si tu veux partager cet article sur Pinterest !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *